Historique


L'ATEFQ

En 1977, un nouveau programme a vu le jour au Cégep : Technologie de l'estimation et de l'évaluation en bâtiment. Ce programme a régulièrement changé de nom avec les années et très peu d'institutions d'enseignement offrent ce programme sous forme de diplôme d’études collégial. Ce programme a pour but de former des personnes pouvant œuvrer dans toutes les sphères de l'évaluation immobilière, que ce soit pour des fins de valeur marchande, de financement hypothécaire, de taxation municipale, d'expropriation, d'assurance ou autre.

En 1983, plusieurs techniciens déjà sur le marché du travail ont senti le besoin de se regrouper pour se faire connaître. C'est ainsi qu'est née l'Association des techniciens en évaluation foncière du Québec.

Le 27 avril 1983, l'Inspecteur général des institutions financières accordait une lettre patente à l'Association des techniciens en évaluation foncière du Québec Inc. comme étant une corporation au sens strict de la Loi sur les compagnies. Cette lettre patente était enregistrée le 9 mai de la même année et concrétisait l'existence légale de l'ATEFQ. Ces démarches furent l'initiative de quatre personnes, soit: Jacques Lévesque, Jacques Morneau, Martin Landry et Claude Gagnon.

Les cofondateurs de l'Association eurent rapidement de nouveaux adhérents puisque dès le 30 juillet 1983, une première assemblée eu lieu au Pavillon André-Coindre du Campus Notre-Dame-de-Foy à Cap-Rouge, où cinq autres personnes s'étaient associées aux co-fondateurs pour former le conseil d'administration provisoire jusqu'à une première assemblée générale des membres. Ces personnes étaient: Francine Fortin, Michel Lagacé, Bernard Derome, Sylvain Boisjoli et Serge Côté.

C'est finalement le 19 novembre 1983 que se tenait la première assemblée générale de tous les membres de l'ATEFQ et par le fait même, le premier congrès ! C'est donc à ce moment que le premier conseil d'administration fut officiellement élu! À ce moment, l'Association comptait 59 membres réguliers et 32 membres étudiants.

LES PRÉSIDENTS DEPUIS LA CRÉATION DE L’ATEFQ

Francine Fortin ......................... 1984

Serge Côté ................... 1985 à 1987

André St-Arnaud ...........1988 à 1989

Luc Maillette ................. 1990 à 1991

Gaétan Beaupré ........... 1992 à 1993

Josée Courchesne ....... 1994 à 1995

André St-Arnaud .....................  1996

Alain Chénier ..............  1997 à 2000

Annie Bertrand ............. 2001 à 2010

Éric Matte ..................... 2011 à 2021

presidents historique

Les neufs présidents de 1984 à 2008 étaient présents au 25e congrès annuel !

De gauche à droite: Annie, Serge, André, Francine, Gaétan, Luc, Josée, Alain

 Technicien en évaluation du bâtiment (TEEB)

La profession de techniciens en évaluation foncière a implicitement vu le jour à la suite de l’entrée en vigueur de la Loi sur l’évaluation foncière (LEF) le 1er janvier 1972. Cette réforme majeure de la gestion de l’évaluation foncière municipale au Québec jettera les bases d’un processus complexe et réglementé, qui sera amendé à plusieurs reprises jusqu’en 1978, puis remplacé en 1980 par la Loi sur la fiscalité municipale (LFM) qui a fait l’objet de mise à jour régulièrement et est encore en vigueur aujourd’hui. Parallèlement à la fin des années 1960, la création de la Corporation des évaluateurs agréés, qui deviendra par la suite l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec, vient légiférer l’établissement des valeurs de mandats d’expropriation et autres. Apparaît alors le besoin d’avoir des intervenants techniques formés et qualifiés afin de déployer les nouvelles méthodes de travail, souvent qualifiées « d’évaluations scientifiques »! Dès 1977, un nouveau programme de formation collégial est dispensé à l’intention du personnel technique. Le vocable « Technicien en évaluation foncière » était né.